RAFFARD-ROUSSEL est un environnement de recherche et de création qui réunit sous une même entité le travail des artistes Matthieu Raffard et Mathilde Roussel. Notre travail d’artiste s’articule principalement autour de trois axes de recherches : l’inclusion des non-humains dans le champs de l’art, l’autonomie technologique, la transversalité des savoirs.

Nous pensons qu’il existe une continuité très forte entre les matériaux, les formes et les pensées qui constituent un objet. Dans notre travail nous nous efforçons de réfléchir cette relation tout au long de notre processus de création.

Nous envisageons notre atelier comme un environnement de recherche et de création ouvert à la multiplicité des savoirs, qu’ils soient d’origine universitaire ou traditionnels. Nombreuses de nos œuvres sont pour nous l’occasion de rencontrer des scientifiques, des philosophes et des chercheurs en sciences humaines afin d’affuter et d’enrichir notre approche des choses et du monde.

Il nous semble qu’à l’heure où notre «vaisseau-terre» traverse une crise écologique et sociale d’une envergure probablement sans précédent et il est important de repenser notre rapport au monde pour éviter la catastrophe. Selon nous, ce changement de paradigme passe nécessairement par la prise en compte de non-humain dans le champs de nos préoccupations politiques, par la réappropriation des outils de connaissance et de production détenus souvent de manière abusive par les pouvoirs économiques et par l’émergence d’un nouvel ordre des savoirs. Nous avons la conviction qu’en tant qu’artistes nous nous devons de participer à ce mouvement de réinvention du réel en construisant entre autre les bases d’un nouvel imaginaire.